Conduite accompagnée
5 (100%) 19 votes

Formule conduite AAc à Rennes

La formation AAC permet à un jeune de 15 ans de conduire un véhicule avec un accompagnateur expérimenté, souvent un parent ou un proche, jusqu’à l’obtention du permis de conduire. Voici le déroulement de la formation de conduite accompagnée à Rennes.

La formation se déroule en trois étapes :

  • Formation en auto-école (20h de conduite minimum, préparation et passage de l’examen du Code de la Route). C’est la formation initiale.
  • Période de conduite accompagnée avec un adulte (durée comprise entre 1 an minimum et 5 cinq ans maximum, 3000 kms minimum de conduite accompagnée) ponctuée de 3 rendez-vous pédagogiques.Les 2e et 3e rendez-vous se déroulent en deux phases : une session pratique de conduite et une session théorique d’échanges sur les expériences de conduite et sur les thèmes de la sécurité routière.

Le premier rendez-vous est un rendez-vous préalable de présentation et de formation (2h minimum avec l’accompagnateur et le moniteur).

Le deuxième rendez-vous est une évaluation au milieu de la période de conduite accompagnée après environ 6 mois et 1000 km parcourus.

Le troisième rendez-vous est l’évaluation de fin de la période de conduite accompagnée. 

  • Passage de l’examen du permis de conduire. Dès 17 ans et demi le candidat peut passer le permis de conduire, il pourra ainsi conduire seul dès ses 18 ans. L’auto-école délivre une attestation de fin de conduite accompagnée (ACC).

Les conditions de la conduite accompagnée

Le candidat doit être âgé de 15 ans minimum au moment de l’inscription à la formation initiale. Il doit avoir l’accord écrit de ses parents s’il est mineur. Il doit être titulaire de l’ASSR (attestation scolaire de sécurité routière) niveau 2 (passé en classe de 3e) ou de l’ASR (attestation de sécurité routière).

L’accompagnateur doit être titulaire du permis de conduire depuis 5 ans, sans annulation, suspension ou invalidation de son permis pendant cette période. Un accord de sa compagnie d’assurance est nécessaire, il peut être refusé si des infractions graves ont été commises. Le candidat peut avoir plusieurs accompagnateurs

Concernant le véhicule, pas d’aménagements particuliers, il doit simplement être équipé de deux rétroviseurs extérieurs droite et gauche. Un disque réglementaire et normalisé Conduite Accompagnée (CA) doit être apposé visiblement sur la lunette arrière du véhicule.

conduite accompagnée a rennes

Le livret d’apprentissage qui sert également de carnet de bord doit être présent dans le véhicule pendant la conduite accompagnée, ainsi que l’attestation d’assurance.

En cas d’infraction, la sanction peut aller jusqu’au retrait du livret et l’autorisation de conduite accompagnée peut-être également retirée.

L’autorisation de conduite accompagnée n’est valide que sur le territoire et le réseau routier et autoroutier français, pas à l’étranger.

Il y a quelques règles de circulations à respecter, notamment les vitesses maximales autorisées.

Type de voie Vitesse Maximum Autorisée
Autoroute à 130 km/h 110 km/h
Autres sections d’Autoroute 100 km/h
Routes à 2 chaussées séparées 100 km/h
Agglomération 50 km/h
Autres routes 80 km/h

Les avantages de la conduite accompagnée

La conduite accompagnée a beaucoup d’avantages :

  • Augmentation du taux de réussite

    Pour l’examen du permis de conduire, les conducteurs qui passent par la conduite accompagnée (ACC) ont un taux de réussite  supérieur aux autres candidats (74% contre 55%). La pratique régulière de la conduite avec un accompagnateur permet d’acquérir de l’expérience et de la maîtrise ainsi que de corriger ses défauts grâce à la formation initiale reçue par le conducteur et l’accompagnateur. L’examen est court et l’examinateur évalue le comportement général du conducteur qui, bien souvent, est plus assuré et moins tendu chez les conducteurs ACC.

  • Diminuer le coût du permis de conduire

    Le coût moyen pour passer et obtenir son permis de conduire est moins important pour les conducteurs qui passent pas la conduite accompagnée. Le nombre d’heures initial de formation pratique (conduite) est sensiblement le même mais grâce à l’expérience acquise au cour de l’ACC le conducteur se présente à l’examen avec plus de pratique, de connaissance et d’assurance, moins de stress.

  • Réduire le risque d’accident

    Grâce à l’expérience acquise les risques d’accident sont diminués. La pratique régulière de la conduite dès 15 ans, avec une formation initiale du conducteur et de l’accompagnateur, permet de gagner en assurance, en maîtrise, et en éducation routière. Le conducteur ACC est confronté régulièrement aux différentes conditions de circulation (routes empruntées, trafic, météo, conduites de véhicules différents).

    De plus il est en permanence assisté et conseillé par son accompagnateur ce qui lui permet d’anticiper et d’adapter sa conduite et sa vitesse. Il a un comportement plus responsable et plus éduqué.

  • Prix intéressants pour la première assurance

    .  L’attestation de fin de conduite accompagnée délivrée par l’auto-école permet d’obtenir des conditions intéressantes auprès des assureurs (surprime jeune conducteur rabaissée). C’est un autre avantage non-négligeable. Les jeunes conducteurs sont souvent surtaxés par les assurances.

    Un conducteur ACC bénéficie de remises sensibles sur les prix de sa première assurance. De nombreuses assurances proposent des prix préférentiels aux conducteurs ACC.

  • Période probatoire plus courte

    La durée de probation pour jeune conducteur passe de 3 ans à 2 ans. Un jeune conducteur dispose de 6 points sur son permis lors des 3 premières années suivant l’obtention de son permis de conduire. Ce total de points passe à 12 à la 3e année si le conducteur n’a pas commis d’infraction.

    Pour les conducteurs ayant suivi la conduite accompagnée (ACC) cette période passe de 3 à 2 ans. Le conducteur ACC obtient ses 12 points au bout de 2 ans s’il n’a pas commis d’infraction.